Roch Grey : Le chateau de l’étang rouge

Roch Grey : Le chateau de l’étang rouge2018-02-13T14:53:36+00:00

Project Description

La Baronne d’Oettingen, romancière, poète ou peintre sous le pseudonyme de Roch Grey, Léonard Pieux ou François Angiboult, tenait salon au 229 du Boulevard Raspail à Paris. On y apercevait, assis sur les sofas, Apollinaire, Picasso, Modigliani, l’avant-garde russe et française : Archipenko, Zadkine, Survage, Braque, Léger, le Douanier Rousseau, Serge Férat, Blaise Cendrars… Dans le Paris russe de la Belle Epoque, Hélène Miontchinska, mariée à Otto d’Oetingen, dilapide sa fortune, écrit et vit intensément. Elle écrit dans les revues La Cerba et Les Soirées de Paris, publie aux Editions Sic en 1919 avec le peintre Leopold Survage Accordez-moi une audience et je vous réciterai les vers d’un poète inconnu avec une telle éloquence que vous me voudrez de suite roi mais je refuserai. La même année, elle écrit son premier romn Le chateau de l’étang rouge, récit de son enfance en Russie. Elle peine à trouver un éditeur, s’en plaint dans sa correspondance à Survage. Un contrat est finalement signé avec les Editions Stock, Delamain et Boutelleau le 16 août 1925 et l’ouvrage parait l’année suivante, illustré de 4 bois gravés en 3 couleurs de Survage, payé par Dimitri Snegaroff, l’ancien imprimeur des Soirées de Paris.

Roch Grey – Leopold Survage : Le chateau de l’étang rouge

Stock, Delamain et Boutelleau, Paris, 1926.

E.O. in 8, broché : 1/10 exempl. numérotés sur Japon Impérial du tirage de tête (+ 3 H.C.), contenant 4 gravures sur bois en 3 couleurs de Survage.

Exemplaire à grandes marges, neuf, non coupé.

 

Retour à Focus